Sculpture, Bois & Calebasses

IMG entrée site Portfolio BOIS & CALEB.001

 

Calebasse ou gourde ?

La calebasse est le fruit du calebassier, arbre tropical, alors que la gourde (variété de courge) fait partie des cucurbitacées. Ces deux fruits (non comestibles) ont la particularité de durcir en séchant, ce qui permet de les utiliser à des fins décoratives.

Gourde ou calebasse… l’une et l’autre sont ouvertes puis nettoyées, grattées, poncées, avant d’être façonnées.

Nota : même si les gourdes, courges ou calebasses sont de nature différente, ces fruits seront tout simplement réunis sous le nom de « calebasse » sur ce site…

Pour la petite histoire, l’artiste qui travaille les calebasses (ou gourdes) pour en faire des objets décoratifs ou utilitaires est appelé « cougourdonnier ». Il s’agit d’un métier datant du moyen âge reconnu et apprécié. Les cougourdonniers de l’époque fabriquaient des gourdes qu’emportaient les pèlerins en route vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

 

Le boisBois flotté Atelier 2017

Qu’il s’agisse de bois flotté provenant des plages de la cote basque ou de bois ramassé au bord des rivières ou en forêt, chaque branchage sera choisi pour sa forme unique.

Une fois séché, c’est réellement un plaisir de découvrir, sous la poussière et l’écorce, un bois clair décoré de ses veinures, n’attendant que des mains pour lui redonner une nouvelle vie.

 

 

Le mariage des formes et des couleurs

Une fois poncé, sculpté, le bois pourra être assemblé à une calebasse ou à d’autres objets. Divers outils sont utilisés pour la confection des oeuvres : manuels ou électriques (Dremel).
IMG_1168

IMG_1669-EFFECTS

La confection d’un objet peut prendre plusieurs jours, voire quelques semaines, selon la taille ou la complexité des formes attendues. Le travail d’une calebasse consiste le plus souvent à créer des ouvertures en réalisant une multitude de trous minuscules qui donneront lieu à des formes nettes et précises.

cal.16-02.2-calebasse-gourde-bois-sculpte-griffe

 

IMG_1160
L’atelier

Peinture – vernissage

Après incrustation de divers objets tels que cabochons, perles Swarovski, pierres, bijoux, etc., l’oeuvre pourra également être peinte. L’aérographe (outil qui pulse la peinture) peut être utilisé à ce stade pour projeter de l’acrylique et former de merveilleux dégradés.

Une couche de vernis recouvre le tout – une ampoule peut être ajoutée à la création pour permettre de mieux apprécier les détails de l’oeuvre achevée, et voir danser sur les murs des jeux de lumière.

Décoration raffinée

Dans chaque création, le moindre détail a son importance et procure à l’oeuvre une sensibilité qui attire le regard et donne un rendu unique.

Un éventail assez large de matières provient des quatre coins du monde :

  • tentures de qualité rapportées d’Inde
  • cabochons en cuivre, en or ou en argent
  • perles Swarovski, dont la finesse et l’éclat sont remarquables
  • pierres et cristaux naturels – la géométrie cristalline de chaque pierre parfait chaque oeuvre et lui donne une tonalité unique – ces cristaux sont aussi utilisés et appréciés en lithothérapie
  • fossiles
  • divers objets récupérés et travaillés – comme du verre cassé transformé en mosaïque pour l’occasion
  • des plantes aériennes, appelées tillandsias ou encore « filles de l’air », viennent donner au décor une touche de verdure naturelle et délicate – ces plantes vivent à l’air libre, sans avoir besoin de terre
  • galets en tous genres

 

Démarche écologique, ou « Eco-conception » des oeuvres 

Une grande attention est portée à la qualité des produits employés à chaque étape de la confection d’une oeuvre.
Dans le respect de la nature, de la terre, les matières sont toujours choisies avec attention, et autant que possible, les produits employés sont ceux tournés vers la protection de l’environnement.

Il est bon de savoir que le bois flotté ne nécessite aucun traitement chimique,  le sel ayant joué son rôle d’insecticide naturel.

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :